Adresse
La Ronronnerie du Mesnil

140 rue Henri IV
76660 Mesnil-Follemprise

Mobile: 06 24 34 67 01

Mail: laronronneriedumesnil@gmail.com

Horaires
Lundi au dimanche: 11h - 18h

7/7 jours

Fiche pratique du chat

Le chat est un mammifère carnivore de la famille des félins qui a été domestiqué. C’est pourquoi il existe maintenant plus de 90 races de chat ! Qu’il soit européen, croisé ou de race, Cette fiche pratique du chat regroupe quelques informations pour prendre bien soin de notre petit compagnon.

L'espérance de vie du chat

Un chat domestique vit en moyenne 15 ans, mais avec de bons soins et une nourriture adaptée, certains peuvent atteindre et dépasser 20 ans ! Il y a même une chatte au Texas qui a vécu 38 ans ! D’ailleurs Creme Puff figure dans le livre Guiness des records. Et d’autres la suivent de près. Parmi eux on trouve Rubble, un Maine Coon vivant en Angleterre, qui a atteint l’âge de 31 ans, soit environ 150 ans en âge humain ! Vous pouvez voir ici une vidéo de Rubble. C’est plutôt encourageant pour nos petits minous !
A l’inverse, l’espérance de vie d’un chat errant est de 2 à 7 ans.

infographie âge des chats en humain

Correspondance de l’âge des chats par rapport aux humains

Le poids et la taille du chat

Un chat adulte pèse en moyenne entre 2 et 5 kg. Cependant les grands chats type Norvégien ou Maine Coon peuvent atteindre 8 kg. Et le plus petit, le Singapura, pèse entre 1,5 et 3 kg .
Sa taille se mesure le plus souvent au garrot, c’est à dire la distance entre la base du crâne et la base de la queue. Elle est en moyenne entre 23 et 25 cm mais diffère selon la race. Ainsi un grand chat peut atteindre 45 cm ! Sa queue quant à elle mesure en moyenne de 20 à 25 cm.

La température du chat

Sa température moyenne est de 38,5°C. Elle peut varier de 37,8° à 39,3° selon son activité. Ainsi, le stress peut la faire monter à plus de 39°. Au contraire, une sieste sur un sol frais peut la faire descendre sous la barre des 38°.
Si votre petit compagnon présente une anomalie de température, vous serez plutôt alerté par un changement soudain de son comportement. On peut par exemple constater une diminution de son appétit, de la faiblesse, de la prostration etc…
Vous pouvez tenter de prendre sa température par voie rectale si votre chat se laisse facilement manipuler. Pour savoir comment prendre sa température, vous pouvez consulter notre article sur Les soins de base du chat.

L'anatomie du chat

Son squelette comprend 250 os, contre 206 chez nous. Les vertèbres de son cou sont courtes avec une colonne vertébrale très souple. Ses pattes avant possèdent cinq doigts, dont quatre touchent le sol, tandis que ses pattes arrières en ont quatre. Elles possèdent également des griffes rétractiles et des coussinets qui lui permettent de se déplacer silencieusement et d’amortir les chocs.
Grâce à cela, il est capable de sauter cinq fois sa taille. Il peut aussi courir en moyenne 40km/h avec des pointes de vitesse allant jusqu’à 50km/h. Il atteint aussi rapidement sa vitesse de pointe. Mais il se fatigue vite et par conséquent ne peut pas courir très longtemps. Contrairement à ce que l’on peut penser, il sait très bien nager.

fiche pratique du chat

Le système digestif du chat

Le chat ne mâche pas beaucoup, son processus de digestion commence directement dans son estomac, qui est de petite taille. Son intestin est assez court, il est fait pour absorber de petites proies. C’est pourquoi le chat doit manger souvent et en petites quantités. Il a un transit rapide, entre 12 et 14 heures.

Les sens du chat

Tout comme nous, le chat possède cinq sens, la vue, l’ouïe, le toucher, l’odorat et le goût. Mais il peut aussi compter sur l’organe de Jacobson et la proprioception.

L'ouïe

Son ouïe est très sensible dans les hautes fréquences. Alors que l’oreille humaine perçoit des sons entre 20 et 20 000 Hz, le chat les entend jusqu’à 50 000 Hz. Ses oreilles disposent de 27 muscles qui les rendent très mobiles. Cela lui permet ainsi de les orienter indépendamment pour localiser un bruit. La position de leurs oreilles est aussi un moyen de communiquer, si vous voulez en savoir plus notre article Mieux comprendre son chat pourrait vous intéresser.

fiche pratique du chat ouïe
fiche pratique du chat ouïe

La vue

Comme nous, il a une vision binoculaire, c’est à dire qu’il voit une image superposée de ses 2 yeux, qui permet de percevoir le relief et la profondeur. Cependant son champ visuel est plus étendu que le notre. Il distingue très mal les images fixes, tandis qu’un objet en mouvement lui apparaît plus net. De même, il perçoit moins de couleurs. Il peut voir le bleu et le jaune mais pas le rouge. Globalement, les autres couleurs lui apparaissent ternes, presque grises.

Le chat est aussi nyctalope, c’est à dire qu’il est capable de voir dans la pénombre. Cela est du aux cellules de sa rétine qui agissent comme un miroir. Ainsi la lumière perçue est renvoyée et repasse une seconde fois dans sa rétine, lui permettant d’augmenter son acuité visuelle dans l’obscurité. Par contre il est comme nous incapable de voir dans le noir complet.

Il possède également des paupières inférieures et supérieures et dispose en plus d’une troisième paupière qui se ferme du coin interne inférieur de l’œil vers l’extérieur.

fiche pratique du chat

L’artiste Nickolay Lamm a tenté de recréer la vision des chats, vous pouvez voir des photos issues de son travail sur son blog What Do Cats See?

Le toucher

Le sens du toucher du chat se fait grâce à plusieurs éléments .
Tout d’abord, le chat est doté de vibrisses, des poils qui pénètrent plus profondément dans sa peau que son pelage et qui sont parcourus de nerf, transmettant les informations tactiles au cerveau. Les plus visibles sont ses moustaches et ses sourcils. Il en a aussi à l’arrière des pattes avant et sous le menton. Les vibrisses lui permettent de s’orienter même dans l’obscurité, elle décèlent les obstacles et mesurent la largeur d’un passage. Elles sont aussi capables de sentir les variations de pression de l’air.
En plus des vibrisses, son épiderme est recouvert de cellules tactiles très sensibles. Il ressent ainsi le moindre contact et les écarts de température et de pression, même minimes. Notre petit félin est également doté de coussinets sous ses pattes. Ceux-ci sont aussi très sensibles et lui permettent d’identifier un objet, sa taille, sa température. De même, ils détectent la moindre vibration, certains scientifiques pensent qu’ils sont capables de ressentir les tremblements de terre bien avant nous.

guide pratique du chat
guide pratique du chat

Le goût

Notre petit compagnon a un sens du goût moins développé que le notre. En effet, là où nous avons 10 000 bourgeons du goût, il en compte seulement 470. Il est sensible à l’amer, à l’acide et au salé, mais peu au sucré.
Il est important de noter que le goût du chat fonctionne davantage avec son odorat, qui est déterminant dans son alimentation. Si l’odeur d’un aliment ne lui plait pas,il ne le mangera pas.

L'odorat

Son odorat est très important au quotidien, notamment dans les relations sociales, la reconnaissance du territoire et pour se nourrir. Il perçoit les odeurs plus fortement que nous. Alors que nous disposons de cinq millions de terminaux olfactifs, Il en possède deux cents millions. En plus, sa truffe dispose d’un grand nombre de glandes, les glandes de Bowman. Celles-ci produisent un mucus qui humidifie sa truffe et lui permettent de mieux percevoir les odeurs.

guide pratique du chat odorat

L'organe de Jacobson

Il possède également un autre organe, l’organe de Jacobson. Grâce à lui, le chat perçoit les phéromones et peut analyser les composés chimiques d’une odeur. Vous l’avez sans doute déjà vu faire cette drôle de mimique, les babines retroussées et la gueule ouverte. En fait il goûte les odeurs et les fait remonter dans ses cavités nasales jusqu’à deux sacs remplis de fluide de ce fameux organe de Jacobson. Il peut ainsi mieux les analyser.

La proprioception

Le chat possède un très grand sens de l’équilibre. Cette remarquable aptitude est due en partie à son oreille interne qui est très développée. Elle détecte de façon quasi-permanence et inconsciente la position de sa tête et des différentes parties du corps dans l’espace. C’est cette sensibilité profonde qu’on appelle la proprioception. Grâce à elle, il peut presque instantanément rétablir son équilibre. Il est ainsi capable de se retourner rapidement pour retomber sur ses pattes lors d’une chute, en tournant d’abord sa tête vers le sol, ce qui entraîne ses pattes avant puis ses pattes arrière. Mais contrairement à une idée très répandue, il ne retombe pas à chaque fois sur ses pattes et peut se blesser, tout dépend de la position de son corps au moment où il perd l’équilibre.

Reproduction du Chat

Tout d’abord, il est intéressant de noter que les mâles ont dans la plupart des cas une ou deux couleurs maximum alors que les femelles peuvent en avoir jusqu’à trois.
Le chat atteint généralement sa maturité sexuelle vers 6 mois, la chatte un peu plus tard. Il est d’ailleurs conseillé d’attendre ses 1 an pour qu’elle ait une portée. L ’accouplement est saisonnier, c’est à dire qu’il peut se produire de la mi-février à la mi-septembre. C’est la femelle qui choisit son partenaire.
La gestation dure environ 63 jours à 65 jours. La portée est composée en moyenne de 4 chatons. A leur naissance, les petits pèsent souvent entre 80 et 100 g, ils sont aveugles et sourds. Leurs yeux restent clos pendant 10 jours.

guide pratique du chat reproduction
guide pratique du chat

Si vous voulez en savoir plus sur le chat, vous pouvez lire l’article très détaillé Le chat du Wikipedia.

Aller au contenu principal